Bien vivre à Saint Clair Sur l’Elle

logo du site
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle
  • Bien vivre à Saint Clair Sur l'Elle

Accueil du site > Histoire et Patrimoine Local > Curiosités et Monuments de Saint Clair sur l’Elle

Curiosités et Monuments de Saint Clair sur l’Elle

MONUMENT AUX MORTS

Ce monument aux morts est dédié aux victimes de la Première Guerre mondiale.

monuments aux morts

Ce "Poilu" a eu les bras coupés pendant la Seconde Guerre mondiale, car son arme s’appuyait sur un casque allemand.

monument aux morts aujourd'hui

STELE SITUEE AU CARREFOUR ST CLAIR DES RD 6 ET RD 54

Cette stèle mise en place en 1994 pour le 50ème anniversaire du débarquement par les communes de Couvains, La Luzerne, La Meauffe, Moon sur Elle, St André de l’Epine, St Clair sur Elle, St-Jean de Savigny, Ste Marguerite d’Elle et Villiers Fossard, porte la mention suivante : "IN HONOR OF OUR LIBERATORS AND TO THE SOLDIERS OF THE 29 TH US INFANTRY DIVISION OUR ETERNAL GRATITUDE JUNE-JULY 1944" Traduction : EN L’HONNEUR DE NOS LIBERATEURS ET AUX SOLDATS DE LA 29 EME DIVISION US D’INFANTERIE NOTRE RECONAISSANCE ETERNELLE JUIN- JUILLET 1944 stèle

FONTAINE SAINT CLAIR

Cette fontaine, en pleine campagne, aurait la faculté de soigner les problèmes des yeux !

Le monument de la Fontaine St Clair a été construit en 1906 par la famille DELANGLE.

La source St Clair existe depuis l’an 800.

fontaine St Clair

SAINT CLAIR SUR ELLE

Aussi loin que l’on puisse remonter dans le temps, on peut supposer que, vers l’an 1050, la localité de St Clair se signalait par une chapelle où l’on priait un saint moine ermite : St Clair. Autour de cet endroit, objet d’un important pèlerinage, s’est cristallisée la vie sociale et économique du pays. De là remonte la traditionnelle foire annuelle devenue maintenant le modeste marché du mardi. Le culte de St Clair était connu de Guillaume le Conquérant et richard de Saint-Clair fut l’un des compagnons de guerre du Bâtard lors de la conquête de l’Angleterre en 1066. Les descendants de Richard ont, dit-on, organisé et dominé la vie du pays du XIème au XVIIème siècle. Dès 1139, ils ont cessé leurs activités guerrières pour se consacrer à leurs terres qui s’étendaient jusqu’à La Meauffe et à Villiers-Fossard. En 1712, s’éteignit le dernier seigneur de St Clair au lieu-dit "Le Château" près du bourg.

Or de nos jours, Saint Clair sur Elle a su conserver l’aspect traditionnel du bocage. Sa campagne reste émaillée de constructions anciennes plus ou moins modifiées au cours des ans.

François de Beaurepaire indique que le déterminatif sur-l’Elle date de 1897 et fait référence à la rivière dont le nom trouve son origine dans Ala, thème élémentaire des premiers parlers européens. A la Révolution, Saint Clair sur l’Elle a pris le nom de Clair-Bocage, forme déjà existantes en 1743 et 1768 sous la forme Saint Clair en Bocage.

EGLISE DE SAINT CLAIR SUR ELLE

L’Eglise dont la construction s’est échelonnée de 1050 au XVème siècle, s’orne d’une porte romane, fermée maintenant mais très visible de l’extérieur, et d’un porche fort original. De part et d’autre du portail, on peut remarquer des contreforts du XIème siècle. A l’intérieur, on voit encore, à gauche une petite piscine du XIème siècle et, dans le chœur, deux autres cheminées d’époque renaissance. interieur église Eglise

LE CHÂTEAU

Au milieu des herbages et des arbres, le Château fut sans doute une maison fortifiée au temps de la féodalité : les douves pleines d’eau qui l’entouraient sont encore visibles en partie. Une Tourelle accrochée à la muraille est percée de trous et de meurtrières. L’immense cheminée de la cuisine existe toujours avec sa triple crémaillère à laquelle on pouvait suspendre trois chaudron à la fois.

LE PONT DE LA PIERRE

Le Pont de la Pierre (XVIIIème siècle) était un lieu de passage très fréquenté par les charrois de pierre à chaux. pont de la pierre Pont de la pierre

LE MANOIR DE LA HUNIERE

Il est mentionné en 1379 avec son moulin et son colombier. Ce moulin a disparu mais on devine son emplacement près d’un bouquet d’arbres dans le pré appelé l’Huilerie, ce qui laisse supposer que ce moulin servait à broyer les graines oléagineuses.

MANOIR DERRIERE LA POSTE

Derrière la Poste se trouve le Petit Manoir dont il est question dans des écrits du XVIIème siècle.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF